Les emprunteurs ont l’embarras du choix lorsqu’il faut décider parmi les organismes de crédit rapide. Ce sont des banques, des plateformes de prêt entre particuliers et d’autres prestataires. Outre le taux d’intérêt, d’autres critères devraient les permettent de départager les bailleurs de fonds.

Opter pour une institution financière reconnue

Il est important d’emprunter de l’argent auprès d’un organisme de prêt disposant d’agrément. La Banque de France délivre les autorisations aux prestataires qui remplissent les critères stricts. Obtenir une autorisation émanant de cette autorité économique constitue déjà un gage de sérieux. Il faudra également une plateforme ou une société qui déclare régulièrement ses comptes. Le bureau du contrôle prudentiel ou ACP devrait aussi donner son aval. La solidité financière du prêteur dépend de son capital.

Il doit disposer d’une provision suffisamment importante. Ainsi, il devrait pouvoir poursuivre ses activités, même si bon nombre d’emprunteurs ne remboursent pas leurs dettes. Ces fonds propres s’ajoutent aux sommes que les clients viennent déposer. En effet, la banque reçoit en même temps des dépôts. Les organismes de crédit rapide reconnus sont généralement conformes aux lois. Les souscripteurs ont tout de même intérêt à se pencher sur leur mode de fonctionnement ainsi que leur clientèle cible.

Choisir le prêteur en fonction du taux, mais pas seulement

Le taux d’intérêt est déterminant lorsqu’il faut choisir un organisme de prêt. Pour trouver les offres les plus intéressantes du moment, l’emprunteur doit utiliser un comparateur en ligne. Cet outil gratuit lui propose quelques prestataires avec leur produit respectif. Il est recommandé de recourir à plusieurs comparaisons. En effet, certaines plateformes parlent exclusivement des organismes de crédit rapide avec lesquels elles ont signé un partenariat.

Puis, les critères de sélection devraient être multiples. Baser uniquement le choix sur le taux d’intérêt serait insuffisant. D’ailleurs, c’est le TAEG qu’il faudra considérer. C’est le pourcentage que la banque gagne sur le prêt. Il comprend le frais de dossier, l’assurance. Ce qui permet de déterminer le coût effectif de l’emprunt. Les souscripteurs peuvent s’intéresser aux promotions. Ce sont des occasions à saisir, tout en gardant un certain recul. Une offre trop attractive pourrait dissimuler des revers. Il est impératif de lire attentivement le contrat avant de signer.

Compter sur les organismes de crédit rapide sur Internet

Les prêteurs sur Internet constituent un autre choix alternatif aux institutions financières conventionnelles. Ces bailleurs entièrement numériques avancent souvent des conditions attractives. Ils déploient des offres de crédit sans frais de dossier. Ces organismes de crédit rapide proposent des taux intéressants puisqu’ils ont moins de charges. Dans la mesure du possible, il faut accorder confiance à une banque en ligne reconnue et officiellement enregistrée.

Les filiales numériques des grands groupes sont fiables. Ils font preuve de beaucoup de professionnalisme. Leurs catalogues de produits sont énormément variés. Les clients peuvent choisir un prêt adapté à ses besoins. Il a même la possibilité de négocier certains détails de l’accord. Outre le TAEG, la durée du remboursement, le montant de la mensualité ainsi que divers aspects du contrat peuvent être ajustés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *